La plateforme itinérante- P.E.G.


Nous connaître / samedi, juillet 6th, 2019

Cette plateforme existe pour permettre les croisements de plusieurs disciplines. Ce qui les uni, c’est le mouvement et la création. Anciennement Compagnie des Silencieux, la plateforme ouvre ses activités aux croisements de pratiques artistiques et psychocorporelles. Comme pour la compagnie des Silencieux, deux pratiques de transformation sous-tendent cette plateforme. La technique F.M. Alexander et les techniques du théâtre de l’opprimé. L’une invitant à la transformation individuelle et l’autre à visée collective. Le croisement de ces deux pratiques tisse un support solide pour s’émanciper et trouver une puissance d’exister. C’est souvent dans la rencontre avec l’autre que l’on construit de la dynamique. C’est pourquoi les projets multiples de cette plateforme s’ouvrent à toutes formes de pratiques créatives et de rencontres.

 

Le premier spectacle créé par la compagnie des Silencieux s’appelle « Situé… », spectacle presque sans parole sur le thème de l’engagement. La compagnie se développe avec la pratique du théâtre de l’opprimé et met en scène des spectacles de théâtre forum sur les questions d’éthiques et de fin de vie pour le personnel soignant « Je me fais du mauvais sang », sur l’égalité des droits hommes-femmes, l’éducation, les violences faites aux femmes, « Pour une égalité des droits », « De mère en fille », Donne-moi ta main », et poursuit avec l’écriture de « Les Causeuses ».

En savoir plus:

Chaque projet se défini conjointement avec les structures associées.

La forme s’adapte donc aux besoins et aux objectifs.

Dans le Nord :

  • Création de « Une chaise pour deux », spectacle sur les questions de valorisation de la personne et du vivre ensemble. Avec le collectif d’acteurs solidaires (collectif pour la défense des droits des personnes au RSA) et les centres sociaux de Roubaix. 2014

  • Création de « Etre parent », spectacle sur les questions de parentalité et du rapport entre parents et institutions. Avec le collectif d’acteurs solidaires et les centres sociaux de Roubaix. 2013 

  • Création de « La santé pour tous», spectacle de théâtre forum sur la santé et la précarité, avec le collectif d’acteurs solidaires à Roubaix. 2012, 2013. Ce spectacle sur les difficultés d’accès aux soins pour les personnes en situation précaire et bénéficiaires du RSA, a été joué dans de nombreux centres sociaux, pour la CPAM et pour les fédérations régionales et nationales des centres sociaux.

  • Création de « J’m’oublie un peu », spectacle de théâtre forum sur les addictions chez les jeunes (16-25 ans). Partenaires : collectif santé, centre social Nautilus et collège Sévigné. (le Vendredi 13 Mai 2011 au centre social Nautilus à 19h et le mercredi 18 Mai 2011 à 15h au collège Sévigné)

  • Création de « Donne-moi ta main » avec le groupe du centre social Moulin Potennerie sur les violences, le mariage mixte, l’autonomie des femmes. (2011) 

  • Atelier au sein d’un projet de lutte contre l’isolement, pour des personnes en grandes difficultés sociales et personnelles à l’association Amitié et Partage. (2010-2011)

  • Création du spectacle « De mère en fille » avec le groupe du centre social Moulin Potennerie sur l’égalité des droits dans la transmission aux générations à venir. (2010)

  • Création de « Je me fais du mauvais sang », spectacle de compagnie sur les relations patients-soignants et les questions d’éthique des malades en fin de vie (2010), pour l’Association des Jeunes néphrologues de France.

  • Ateliers et spectacle sur la thématique de l’égalité des chances Hommes femmes et les violences conjugales avec un groupe d’habitants, au centre social Moulin Potennerie. (2009).