Déroulement d’une séance


Technique F.M. Alexander / vendredi, juillet 5th, 2019

Se réconcilier avec son corps  et se tranquilliser

Retrouver de l’équilibre et de l’aisance dans vos mouvements

Le professeur guide l’élève avec la parole et le toucher. Ce travail fait appel au schéma corporel. Il accroît la conscience du corps, la conscience de soi. C’est en transformant petit à petit notre organisation qu’une nouvelle façon d’agir et de bouger (s’asseoir, marcher, parler…) s’installe. Les principes de la technique appris au cours des leçons sont des supports concrets pour vivre au quotidien dans n’importe quelle situation.

 

 Nous proposons un changement des habitudes posturales en développant l’attention de la personne vers les supports qui l’entourent et ses propres supports internes. Le professeur, grâce au toucher, libère la colonne vertébrale et la tête. Les tensions qui provoquent douleurs et dysfonctionnements disparaissent. 

                                                                         

Nous rétablissons un mouvement et un allongement de la structure. Le travail offre une harmonisation du système musculaire.

 En associant de nouvelles conceptions du mouvement à une nouvelle utilisation de lui-même, l’élève prend conscience de la force de l’habitude et de la possibilité de répondre autrement aux informations qui lui arrivent. 

 Dans un chemin de pleine conscience, l’élève s’ouvre à ce qui est, tranquillement.

 

Avec les enfants, les techniques du théâtre et de l’expression corporelle servent de supports pour y appliquer les principes de la technique Alexander. Les séances sont ludiques. A chaque séance, nous travaillons sur le schéma corporel de l’enfant à travers le récit de soi ou imaginaire. Ce récit est projeter dans l’espace (théâtralement) ou à l’écrit ou par le biais du dessin. Puis une intériorisation est faite. L’enfant développe ses compétences psycho-corporelles (d’attention, d’équilibre, d’exploration, de relation, d’imagination, de compréhension, du langage…) à travers le jeu et développe ainsi sa confiance en lui et envers l’environnement.

Un travail allongé peut être proposé pour permettre au participant de se poser et de détendre les tissus musculaires de son organisme. Il peut de ce fait, savourer un repos constructif.